Patrice Reboul
RECHERCHE par
Époque
Institution
Pays
Par mot
MA VISITE
Mentions Légales

La cloche du Théâtre de NICOLET

Souvenirs historiques
Cloches
XVIIIÈME SIÈCLE
COUP DE COEUR
SOUVENIRS HISTORIQUES


pays : FRANCE

Tout commence en 1759, un dénommé Jean Baptiste NICOLET s'installe sur le boulevard du Temple à Paris pour y créer le Théâtre des danseurs et sauteurs de corde dont la devise est " De plus en plus fort ". Un jour Nicolet se lasse de donner des spectacles muets et introduit de petites pièces dialoguées. Le spectacle est alors autant à l'extérieur qu'à l'intérieur de la salle, comme en témoigne un contemporain dans son ouvrage " Foyers et coulisses de la Gaîté " . " Entrez, entrez, Messieurs, entrez ! Mesdames, entrez voir le Grand festin de Pierre ! Monsieur Constantin remplira le rôle de Don Juan et sera précipité dans les enfers ! " . Les réjouissances commencent le dimanche à 17h, un sonneur de cloche harangue la foule et il n'est pas rare de voir deux mille personnes, toutes catégories sociales confondues, se presser devant le théâtre de Nicolet avec l'espoir d'entrer. Le 23 avril 1772, la troupe de Nicolet joue devant le roi Louis XV, intrigué par cette popularité. Nicolet obtient de pouvoir inscrire sur la façade de son théâtre le titre de " Théâtre des Grands Danseurs du Roi ". Pendant la Révolution, le théâtre de Nicolet est le seul à ne pas glorifier les conquêtes révolutionnaires. Après la prise de la Bastille, les français viennent se détendre chez Nicolet devant " La Rose et le bouton " et pleurer les infortunes de Cupidon puni par Vénus. RARE

abeille Retour